Je l'avais annoncé, je n'ai pas fait le voyage à Marseille pour rien!!

Je suis revenue armée jusqu'au dent d'ustensiles de cuisine:
- des faitout émaillés en différentes tailles
- un gaufrier
- une machine à pain

Du coup, me voilà secouée d'une furieuse envie de brioche, de pain, de pâtes en tout genre....
C'est vrai que bon...le pétrissage tout ça...ben...en fait, je comprend que ça puisse être un plaisir, mais moi ça me saoûle alors je cède à la facilité!
C'est moche, mais c'est bon :))

Le premier pain fait dans ma chaumière parisienne, a été un pain à l'huile d'olive et aux herbes de provence...faut croire qu'il est difficile de renier ses origines!!
Il était assez bon mais la recette est encore à affiner.

Hier, derrière un bataillon d'ingrédients et ma machine, me voilà partie pour faire une brioche.
Ma toute première brioche, j'ai failli écraser une larme. Mais finalement, j'ai préféré écraser le beurre pour en faire une pommade...ça fait moins désordre!

La raison est toute trouvée...je dois petit déjeuner maintenant!! Fini les départs au bureau en enfilant ma dernière chaussette dans l'ascenseur, fini de me coiffer en regardant mon reflet dans la machine à café du bureau, exit les escaliers dévalés 4 par 4 (parce cet ascenseur de M.... est encore pété, j'dois être maudite, j'vois que ça) !!!
Oui, maintenant tout ça c'est du passé, ma nouvelle passion c'est mon petit dej et mes vitamines. Je suis toute saine...je m'angoisse même!!

Bref donc, j'ouvre la map et j'y fourre:
250 g de farine
150ml de lait
30 g de sucre
50 g de beurre
1 bonne pincée de sel
1 grosse rasade d'extrait de vanille
1 sachet de levure de boulangerie

La recette est tirée d'une photocopie
Le tout au programme rapide de ma bifinett et 2 h après, une belle brioche dorée!!
Le résultat est trés concluant, la brioche pourrait être un poil plus sucrée...

J'espère qu'un jour viendra où j'aurai à nouveau un appareil photo numérique!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ça met rend passablement nerveuse...
Demain, j'y vais! Y en marre!