...Ou la recette qui a faillli me faire perdre mon sang froid, mon bras droit ( de douleur) et ma casserole (que j'ai failli foutre par la fenêtre).
Tout a commencé, ce matin quand je suis re-re-tombée nez à nez avec la farine de chataigne qui squatte mon réfrigérateur depuis quelques temps!
D'un seul coup, c'est devenu évident...il fallait que je fasse quelque chose pour cette farine esseulé dans le froid!! Oui,mais quoi donc....
Une polenta.
Malgré les avertissements de mes amis, de mes parents...je me suis quand même lancée et euh bon disons que je suis fière de moi et que j'ai mal au bras....

Ingrédients:
- 500g de farine de chataigne
- 1 litre d'eau
- Sel

Faire bouillir l'eau salée
Dés le premier bouillon, versez petit à petit la farine tamisée sans jamais vous arrêter de touiller ...avec énergie si possible.
La cuisson dure 15 minutes et il faut touiller en permanence ( d'où la douleur dans le bras).
A la fin des 15 minutes, retirer la casserole du feu et faire une jolie boule avec la polenta.
Remettre alors sur le feu pour quelques secondes, juste le temps de laisser s'échapper un filet de vapeur autrement identifiable par un retentissant pssschiitt!!
Dés que la vapeur s'est échappée, enrouler immediatement la polenta dans un linge blanc saupoudré de farine au préalable.

Au début du mélange eau/farine, le comportement de la mixture est étrange. En effet, elle aurait tendance à mousser, à bloblotter et du coup..on en fout partout d'où mon envie de balancer la casserole par la fenêtre.

Au final, ça vous donne un pain de polenta assez conséquent (de la taille d'une assiette et épais de 5 cm). En effet, je n'ai pas chercher à rouler la pâte en forme de pain.

Une fois la polenta bien refroidie, je l'ai coupé en petites tranches. J'en ai congelé une partie et j'ai gardé un quart des tranches pour la semaine.

A mon avis, je vais l'essayer grillé et tartiné avec une mixture chèvre frais, citron et ciboulette pour voir...
Sinon, je pourrais tenter un genre de millefeuille polenta/bresaola et fromage ( mais je ne sais pas encore lequel).
En dernier ressort, je vais tenter de le manger sucré...car la farine de chataigne a tendance à donner une saveur douce et sucrée.
Pour la version sucrée, ce pourrait être une tranche de polenta grillée avec de la brousse et du miel (du classique quoi...) ou peut être de la glace vanille....bref faut voir!

Et hop!